Nouvelles

Pas de pénalité pour ne pas vacciner?

Pas de pénalité pour ne pas vacciner?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les éco-parents qui refusent la vaccination pour diverses raisons peuvent avoir des raisons d'être satisfaits. Leurs décisions, qui risquaient d’être sanctionnées quelques semaines plus tôt, relèvent aujourd’hui de la vigilance de l’inspecteur sanitaire en chef et de ses adjoints. Stanisław Biliński, SIG, indique clairement aux députés: "Il est temps que ne pas vacciner les enfants ne soit plus punissable". Si les membres utilisent cet avis, ou plutôt une indication, un refus prochain de la vaccination n'aura peut-être pas pour conséquence des conséquences désagréables.

D'une part, on pense que les parents devraient vacciner leurs enfants, comme prévu protection de toute la société et évite la peste maladies dangereuses, vaincu depuis longtemps, mais attendant de pouvoir dormir un moment avant de pouvoir attaquer. D'autre part, l'inspecteur sanitaire en chef est d'avis que le non-respect de cette obligation ne devrait pas être sanctionné.

Toutes les ambiguïtés ont leur source dans un acte: dans l'art. 17 de la loiqui dit ça le parent est obligé d'emmener l'enfant à vacciner. Par ailleurs, la liste des vaccinations obligatoires, les règles sur lesquelles elles doivent être effectuées et leur méthode de documentation précise Ministre de la santé dans l'ordonnance. Il y a deux ans, dans la loi sur la prévention et la lutte contre les infections et les maladies infectieuses chez l'homme, il était de notoriété publique qu'un parent qui ne vaccine pas un enfant doit payer une amende.

Cette disposition a été supprimée en 2008, mais cette disposition reste pertinente. Une autre disposition indique constamment que la vaccination est obligatoire. C’est lui qui constitue la base sur laquelle les stations sanitaires et épidémiologiques forcent les soignants à effectuer une action spécifique, et toutes les omissions sont décrites comme illégales.

Il existe d'autres suggestions: que les vaccinations ne soient pas obligatoires, mais recommandées, et que les enfants ne soient pas admis à l'école s'ils n'abandonnent pas.

Qu'en pensez vous Les vaccinations devraient-elles être obligatoires? Les parents devraient-ils décider de ce fait?